Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 13:42

Cendrillon des années 80, la charmante Vivian de Pretty Woman, est une jeune femme adorable, incarnation de la grâce et de la douceur malgré la dureté de sa vie quotidienne. Sublime malgré l'accoutrement caricatural dont elle est affublée: cuissardes vernies, micro jupe et perruque platine, un sourire candide illumine son visage frais et rose. Optimiste et généreuse, elle est la gentillesse même.

"Cette salope de Cendrillon" est citée comme le modèle impossible, le stéréotype désuet auquel on a pourtant envie de croire de toutes ses forces, parce qu'on a été élevée dans l'espoir que tout arrive aux coeurs purs...

Le tour de force de ce film est de ne jamais montrer la réalité crue: cette charmante miss n'est-elle pas une prostitué, comme le répète à l'envie le méchant avocat jaloux employé par le merveilleux Richard Gere?
N'est-elle pas la proie du vice, de la misère, de la maladie, de la drogue?

Non! car elle a toujours respecté les conseils de vie saine de sa maman et refuse de devenir une loque! La belle a sa dignité: " quand elle veut, avec qui elle veut, à ses conditions!" Et là c'est avec cet homme charmant qui lui fait vivre une semaine de rêve loin de toutes les préoccupations matérielles du commun des mortels.

Richard Gere, homme richissime, cultivé, drôle, attentif, blessé par son enfance, malheureux en amour est un homme en mal de vie. Apparemment inaccessible.
Et pourtant... 
Il trouve la force d'aimer cette jeune inconnue si fraîche, si spontanément belle et affectueuse.

Cette fabuleuse apparition sur le chemin du destin qui lui tend la main!

En une semaine.
...
Point besoin de psychanalyse, de réflexion, de temps. On écoute son coeur. Et on agit.
Le jeune prince sur sa Rolls blanche vient récupérer la princesse prisonnière de sa misère. Tout comme celle-ci l'avait rêvé petite fille.

Comme dans les contes!
Comme dans les dessins animés de Walt Dysney!

La jeune beauté est récompensée de sa bonté par l'Amour et la richesse

-oui, hein, ce n'est pas vraiment un conte de fée si les considérations matérielles restent en ligne de compte!

En regardant attentivement le générique, on découvre que l'un des producteurs est Walt Dysney Production...

Aout 2009.

Partager cet article

Repost 0
Published by Antigone - dans Il vaut mieux en rire...

Présentation

  • : Chroniques des jours ordinaires...et des autres
  • : Chronique quotidienne des aventures minuscules d'un être humain en proie... à lui-même. Billets d'humeur sur les temps qui courent, le monde qui tourne comme il peut, vous, moi, nous quoi!
  • Contact

Recherche

Liens