Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 11:21

Clémence : Mamie pourquoi, pourquoi es-tu partie sans m’attendre ? Je suis arrivée trop tard pour t’embrasser une dernière fois et je ne peux contenir mon chagrin. Ma colère aussi. Colère contre mon impuissance, et cette fatalité qui s’acharne à nous punir sans cesse ! Antigone dit que tu n’avais pas conscience du monde qui t’entourait avant de mourir, que tu ne reconnaissais personne, mais je crois qu’elle dit ça pour me consoler. Elle dit aussi que ton visage déformé était celui de la douleur, de la Mort, qu’il m’aurait hantée, anéantissant toutes les images que j’ai de toi. Mais voilà, ne pas avoir embrassé ton front de mésange au duvet blanc pour son dernier envol me rend malade !

Cette douleur ! Le ventre qui se déchire sous la lame brulante de la colère, la gorge qui se tord, le souffle qui se perd. Le cri sourd, qui part du ventre, nous coupe la respiration et nous jette à terre ; celui que l’on pousse quand le monde s’écroule autour de nous, que le voile de la réalité se déchire. Pourquoi ?

Lorsque les gens vivent longtemps on finit par se persuader qu’ils ne s’en iront jamais. La faucheuse semble les avoir oubliés et on s’en réjouit. On les oublie un peu aussi…


Avec la mort de mamie, je réalise soudain que j’ai vingt ans ! Je suis adulte malgré moi. Il faut que je grandisse ; et je n’en ai pas envie ! Je ne veux pas grandir, je ne veux pas vieillir, je ne veux pas mourir ! Je ne veux pas que les gens que j’aime disparaissent ! Je ne réussirais jamais à supporter cette douleur corrosive à nouveau.

Insoutenable lucidité. Déchirure qui nous cloue au mur.

Spasme du ventre et de l’esprit, refus de l’insoutenable vérité. Que faire alors ?

Hurler jusqu’à se déchirer la gorge ? Frapper du poing quelque chose, quelqu’un ? S’enrouler le fil autour du cou et surprendre Atropos ?

Quelqu’un a-t-il une réponse ? N’importe qui !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Antigone - dans Si Dieu veut...

Présentation

  • : Chroniques des jours ordinaires...et des autres
  • : Chronique quotidienne des aventures minuscules d'un être humain en proie... à lui-même. Billets d'humeur sur les temps qui courent, le monde qui tourne comme il peut, vous, moi, nous quoi!
  • Contact

Recherche

Liens