Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 19:22

« Sais-tu (ignorante enseignante) que les chats sont la cause de la disparition de dizaines d’espèces animales au cours des derniers siècles ? Ils sont nuisibles ! Des études le prouvent !

— Il est vrai (médiocre scientifique onaniste) que le chat est la source de tous les maux actuels dont souffre la planète, rien à voir avec l’inconscience de l’être humain, incapable de respecter le paradis qui lui a été donné pour grandir. »

Malgré des années d’études scientifiques, Marc n’est pas devenu plus rationnel ; une autruche ne pourrait voler, même si elle apprenait les différentes techniques de vol possibles. Malheureusement, mon cousin est persuadé de savoir voler. A l’en croire, il vole même plus haut que les autres, ses plumes brillantinées dans le vent.

 Mamie était très fière de nous, ses petits-enfants. Elle le répétait souvent. Elle le pensait peut-être. On lui avait appris qu’il fallait toujours être fier de sa famille. C’est tout. Moi, je n’ai jamais été très fière de nous. Abdiquant, refusant de combattre nos aînés jusqu’au bout, nous avons été des petits-enfants abjects en cédant à cette mise au rebus inacceptable. Je pleure sur ma faiblesse. 

Mamie repose enfin dans cette maison qu’elle désirait tant retrouver pour finir ses jours dans la paix d’un lieu familier. Ironie lugubre.

 

                  « Enfin je suis père ! » cette phrase recèle un autre sens, sacrilège. Elle est l’affirmation du moi dans la disparition de l’autre, enfin. Comme si, mon père attendait ce moment pour grandir. Il n’avait jamais eu le courage d’affronter ses parents, avait toujours subi le joug de leur autorité, et aujourd’hui il se trouve seul, face à lui-même, condamné à devenir un homme. Ses paroles sonnent comme une délivrance, le sésame d’une vie nouvelle. N’ayant pas appris à vivre libre, mon père ploie sous le fardeau de sa nouvelle responsabilité. Pourra-t-il tenir debout, ses ailes enfin déployées ?

Face à eux ?

Dans ma famille, quintessence de la société de consommation, l’homme important est celui qui roule en Audi, l’homme puissant est celui qui possède ce que les autres désirent, l’homme fort a toujours raison. Par principe. Alors, pour se protéger, l’homme lucide se drape dans la folie. La folie d’Erasme, pour se soustraire à la loi des inconscients. Depuis toujours mon père joue la lucidité folle afin d’avoir la paix. Aujourd’hui il ressent au plus profond de lui le besoin de faire tomber le masque du bouffon pour s’affirmer, face au monde devant la dépouille de sa mère. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Antigone - dans Si Dieu veut...

Présentation

  • : Chroniques des jours ordinaires...et des autres
  • : Chronique quotidienne des aventures minuscules d'un être humain en proie... à lui-même. Billets d'humeur sur les temps qui courent, le monde qui tourne comme il peut, vous, moi, nous quoi!
  • Contact

Recherche

Liens