Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 10:27

Marc : Non, je n’ai rien à dire. C’était une vieille femme. Une vieille dame tout ce qu’il y avait d’obsolète. Je l’ai toujours connue vieille. Avec ses cheveux blancs, ses cachemires bleu-marine, sa croix en diamants autour du cou, des médailles de la vierge cousues à l’intérieur de ses gilets. Une vieille femme.

Sans intérêt particulier.

Les confitures, les gâteaux, les fleurs, le piano, la dentelle, l’invocation des saints en toute circonstance. Saint Antoine !

Le passé.

L’Algérie.

Je connais toutes les histoires, je peux reconstituer les lieux grâce aux seules anecdotes. J’ai appris les photos par cœur et savait l’accompagner dans ses voyages temporels. Je lui tenais la main. J’étais le gentil Marc, celui qui écoutait en souriant.

C’est enfin terminé !

Dieu merci !

Plus jamais entendre parler de tout ça! Ni de la récolte miraculeuse de l’été où papa a dit ses premiers mots, ni des Arabes et de leurs rites, ni de la fatma qui était si douce, ni de la ferme brûlante de soleil, ni du massacre des bestiaux, ni du grand-père sur son cheval, ni des heures de broderie et de pâtisserie entre sœurs ! moi tout ce que je vois c’est que nous serions infiniment plus riches s’il n’y avait pas eu l’Indépendance ! Dans le même temps, je me demande si je n’aurais pas eu un peu de sang arabe dans les veines…

Sa vie n’était pas ici, maintenant. Elle parlait toujours de ce qui avait existé, là-bas, avant.

Paradis perdu que nous ne pouvions comprendre, nous qui étions nés ici.

Non, je n’ai rien à dire.

Je n’ai pas appris grand-chose d’utile auprès d’elle. Pas même la cuisine.

Comme dit maman, trop « méditerranéenne. » S’il y a un point sur lequel l’hybridation était déjà en cours, c’est bien la cuisine ! Taboulés, tajines, cornes de gazelle, couscous, épices en tout genre et pois chiche à l’ail.

Bien sûr les origines italiennes n’étaient pas niées ; mais que d’huile d’olive, de tomates, d’oignons, de basilic, de poivrons, grillés, mixés, fondus !

Elle n’arrivait à être moderne nulle part ! Elle préparait tout, même les cornichons ! Si ce n’est pas se compliquer la vie !

En revanche, bizarrement, elle adorait les instruments de cuisine, même et surtout les plus avant-gardistes. Elle a utilisé des moules en silicone avant tout le monde et collectionnait les épluches-légumes !

D’ailleurs, `faudra penser à récupérer tout ça…

Mamie ne comprenait rien au monde qui l’entourait. En même temps, elle n’a jamais eu à prendre de décisions.

Ni à travailler.

C’est à peine si elle a élevé ses enfants. Enfin, c’est ce que dit maman.

Pas compliqué d’arriver jusqu’à quatre-vingt-quatorze ans !

Elle aurait même pu aller plus loin si…

Des recettes ? Pourquoi pas en récupérer quelques-unes, oui. Mais c’est s’encombrer inutilement. Aujourd’hui, tu trouves tout sur le net.

Comment ? Antigone demande si elle peut récupérer un cahier ?

Attention, à ce moment là, il faut veiller à ce que les choses soient faites équitablement !

Il n’y a pas de raison ! Et puis, la cuisine n’est pas réservée aux seules filles : la parité, c’est dans les deux sens n’est-ce pas !

 

Ce que nos cousines me fatiguent ! Complètement hystériques ! Pleurent, gémissent.

Dieu que les filles sont gluantes ! Insupportables.

Compagnie déplaisante !

Pas envie de leur parler à ses deux emmerdeuses larmoyantes !

Elles me tapaient déjà sur les nerfs lors des réunions de famille obligatoires, là je ne vois pas pourquoi je me forcerais !

Au fait, c’est quoi ce cœur en roses qui vient d’être livré ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Antigone - dans Si Dieu veut...

Présentation

  • : Chroniques des jours ordinaires...et des autres
  • : Chronique quotidienne des aventures minuscules d'un être humain en proie... à lui-même. Billets d'humeur sur les temps qui courent, le monde qui tourne comme il peut, vous, moi, nous quoi!
  • Contact

Recherche

Liens