Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 07:00

En général ce sont les microbes qui m’amènent à m’interroger sur l’importance d’un homme dans ma vie. Ne cherchez pas le jeu de mot, il n’y en a pas.

Fiévreuse au fond de mon lit, n’ayant la force de rien d’autre que de maudire mes élèves et mes collègues porteurs malsains de saletés grippales en tout genre, je réfléchis.

Ai-je besoin de quelqu’un, vraiment ?

Seule je me débrouille assez bien finalement… même si atteindre la cuisine s’apparente à la traversée du désert de Gobi.

Bien sûr, un homme pourrait aller à la pharmacie m’évitant d’en rajouter une louche, préparer du thé, une soupe, acheter un magasine idiot pour occuper mes neurones en sous-régime, me caresser les cheveux pour que je m’endorme en paix…

Mais tout cela relève du conditionnel évidemment.

Les hommes qui ont traversé ma vie -et celle des femmes de cette famille soit-dit en passant- n’ont jamais été capables d’autre chose que de fuir dans ce genre de cas ; ainsi que dans toute situation un peu difficile maintenant que j’y réfléchis…

Je ne dis pas que tous les hommes sont aussi niouks*, mais n’ayant rien connu d’autre, ce genre de comportement ne me manque pas.

Enfin presque pas.

 

*Voir définition article archivé. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Antigone - dans All you need is love!

Présentation

  • : Chroniques des jours ordinaires...et des autres
  • : Chronique quotidienne des aventures minuscules d'un être humain en proie... à lui-même. Billets d'humeur sur les temps qui courent, le monde qui tourne comme il peut, vous, moi, nous quoi!
  • Contact

Recherche

Liens