Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 19:20

photo-telephone-001.jpg

Repost 0
Published by Antigone - dans Singing in the rain
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 12:22

Pour éviter les écueils classiques de la relation amoureuse - dépendance, appropriation de l'autre, fin du respect de la liberté de chacun, culpabilisation et chantage affectif, on préfère parfois éviter de conjuguer au bon mode. 

 

A traquer ce qui pourrait dysfonctionner, on passe sa vie au conditionnel, sans vivre pleinement le présent.  

Trop se voir pourrait induire une dépendance: alors on se voit peu. 

Trop partager pourrait amener une attente: alors on partage peu. 

Trop aimer pourrait conduire à l'aliénation: alors on ne s'autorise pas à aimer. 

On voudrait faire simple et finalement, tout est compliqué.  

Saloperie de conditionnel!

Osons l'indicatif! dit l'impératif -de vie. 

 


Repost 0
Published by Antigone - dans Singing in the rain
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 16:07

Minuscule, les oreilles aux aguets, rouquine, elle court le long de la galerie couverte. Entre les parapluies, les chaises du salon de thé...
En d'autres temps elle aurait hésité, se serait arrêtée sous une table afin de guetter les miettes de macarons poire-vanille tout en regardant les nouveaux tableaux colorés de l'atelier d'art, mais à cet instant précis, elle est assez pressée.
Elle est poursuivie par un balai, manoeuvré par une grosse dame toute rouge, essoufflée sur ses courtes jambes. Celle-ci est devenue complétement folle lorsqu'elle a aperçu le reflet de la rongeuse dans le miroir de sa boutique, sur le comptoir, s'apprêtant à découper une écharpe afin de se constituer un nid douillet pour l'hiver.

Le temps de reprendre ses esprits et l'animal diabolique avait filé par la porte ouverte sur le hall.
Mais, elle ne l'emportera pas au paradis son bout de tricot! Attends voir, je te vais me l'applatir la petite horreur!

Guettant la première porte ouverte où se faufiler, Miss Trotinette fonçait droit devant elle, se glissant entre les passants qui ne la voyaient pas, tant elle était petite et véloce. Notre commerçante n'ayant pas pris la peine de mettre ses lunettes ne retrouva pas son ennemie, qui avait trouvé refuge sous un chapeau cloche rouge dans la vitrine de la modiste.

Celle-ci ayant vu entrer l'abominable bête s'était mise à hurler comme si l'enfer s'ouvrait sous ses pieds.

La vie d'une souris est courte en ce bas monde. Si ce n'est pas un balai, c'est un piège, de la mort en poudre, ou la crise cardiaque.

Comment voulez-vous faire de vieux os dans un environnement aussi hostile, où la moindre de vos apparitions suscite des hurlements hystériques, des courses poursuites folles, et le jet incontrôlé d'objets en tout genre? le coeur finit par lâcher!


Miss Trotinette reprit sa fuite entre les casquettes et les bérets.

Je l'ai vu disparaître dans un coin de la boutique, derrière le meubles des gants.
J'aurais aimé entrer pour connaître la suite.

Mais je préfère me dire qu'elle a sauté dans un trou du plancher, rejoint son nid et qu'elle tricote des mouffles pour l'hiver.

Que voulez-vous, j'ai trop lu Béatrix Potter.



Repost 0
Published by Antigone - dans Après nous - le déluge.
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 12:03

"Il n'est jamais là.

et/ou

Il ne fait rien dans la maison!

et/ou

Il ronfle!

et/ou

Il râle...

et/ou

Il ne m'aide pas!

et/ou

Il travaille trop!

et/ou

Il a grossi.

et/ou

Il fait du foot,du vélo ET il court...!

et/ou

Il ne me voit plus, ne me regarde plus, ne me touche plus."


Heu, question idiote, pourquoi vivre sous le même toit? 

Repost 0
Published by Antigone - dans Il vaut mieux en rire...
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 20:10

 

P1015930.JPG

Repost 0
Published by Antigone - dans What a wonderful world!
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 10:56

Je suis toujours étonnée par la difficulté de communiquer entre hommes et femmes.

Il semble pourtant évident que d'un point de vue strictement technique nous parlions la même langue.

Bien sûr, nous ne possédons pas toujours le même vocabulaire, ou tout du moins ne l'employons pas de la même façon. Faute de sensibilités similaires?

Mais quand même, après tout ce temps de confrontations, de partages, d'échanges, de discussions, de mises au point syntaxiques et lexicales, on pourrait penser que nos langages se sont mélangés, emmêlés, au rythme de nos baisers.

Ah, les vertus conciliantes de l'amour!

Bon d'accord, parfois de ce côté-là aussi les choses ne sont pas simples...

Des milliers d'années à se tourner autour, à vivre ensemble de toutes les façons possibles, des centaines de milliers de romans, plus ou moins bons, de films, plus ou moins réussis et on ne sait toujours pas comment l'autre fonctionne. 

Pire.

On ne sait pas toujours comment on fonctionne soi...

Repost 0
Published by Antigone - dans All you need is love!
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 21:52

J’ai essayé de faire une liste de ce que j’aimerais trouver chez un homme afin de comprendre ce que j’attends.

Je n’y suis pas arrivée. Le vide.

Juste une liste d’adjectifs convenus, qui n’expriment rien d’autre qu’un cahier des charges exigeant et complètement idéalisé -merci Walt Disney et autres conteurs-menteurs !- et qui finalement sont applicables à ma conception de l’humain en général.

Je n’ai aucune exigence physique, ni aucune préférence esthétique.

Je n’ai jamais eu de critères précis à aucun niveau.

Je me moque qu’il gagne bien ou mal sa vie, qu’il soit plombier ou avocat, qu’il préfère les chats ou les chiens- même si je préfère les chats…, le rouge ou le blanc, le blanc ou le noir, qu’il préfère Bach à Mozart, ou les Pixies aux Clash ! Qu’il érige la cuisine vietnamienne en valeur absolue ou ne jure que par les sushis, qu’il adore la natation mais déteste la course, qu’il préfère le football au rugby (entre Charybde et Sylla…) m’importe peu.

Je ne m’inquiète ni de sa généalogie, ni de sa couleur de peau, encore moins de ses croyances.

Je ne lui demande pas de me supporter jusqu’à ce que la mort nous sépare, ou de ne jamais regarder une autre femme- je ne vois pas comment on peut demander ce genre d’ineptie, honnêtement, les filles, on les regarde bien les jolis matous, non ?

Je ne lui demande même pas d’être aussi maniaque que moi(1. c’est quasiment impossible/ 2. ce serait invivable/ 3. je tente de me soigner…) ni même d’aimer ce que j’aime, par principe.

Ah si, peut-être juste une chose : il devra être curieux et respectueux.

De tout.

Du monde et des autres.

De lui et de moi.

De nous.


-première publication, 2010.

Repost 0
Published by Antigone - dans All you need is love!
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 22:43

P1015887

Repost 0
Published by Antigone - dans What a wonderful world!
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 03:02

Un univers Liberty tout doux, 

des créations poétiques et tendres,

pour le plaisir des grands et des petits,

Little Cloud est sur Etsy 

et diffusé à Clermont-Ferrand

dans la boutique En liberty.

 

 

 il 570xN.505948352 ggsq

Liberty Rabbit Cushion Poppy & Daisy Blue


il 570xN.505948358 1lg8

 

il 570xN.507928779 f8ju

      Liberty Baby Sleeping Bag Betsy


il_570xN.507910640_9348.jpg

Liberty Moon and Star Mobile Boxford


il 570xN.505994673 b2xp

Liberty Star Cushion Poppy and Daisy Pink


http://www.etsy.com/uk/shop/LittleCloudUk?ref=l2-shopheader-name

Repost 0
Published by Antigone - dans What a wonderful world!
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 11:33

Ah, les mariages, l'occasion de revoir des camarades de lycée, de vieilles copines, de faire le point sur la vie, sa vie. 

"On s'est marié il y a deux ans avec Philippe, et on a une petite fille, elle est adorable, elle marche déjà et...

-Nous on se marie l'année prochaine! Avec François nous envisageons de...

-Déjà deux enfants! Moi je....

-Ah lalalala, j'ai du mal à réaliser que nous avons trente ans! ça passe tellement vite! Quand je pense que nous sommes toutes mariées ou presque!

-Antigone, tu ne dis rien, et toi alors? 

-Moi? J'ai adopté Woody il y a cinq ans et Keaton en début d'année. Je suis comblée: je n'ai jamais eu de chats aussi affectueux!

-......................................."

 

Repost 0
Published by Antigone - dans Courage fuyons!

Présentation

  • : Chroniques des jours ordinaires...et des autres
  • : Chronique quotidienne des aventures minuscules d'un être humain en proie... à lui-même. Billets d'humeur sur les temps qui courent, le monde qui tourne comme il peut, vous, moi, nous quoi!
  • Contact

Recherche

Liens