Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 09:22

100 1783

 

Vous n'êtes pas sérieux?

Vous allez sortir sous la pluie, courir pour prendre un métro bondé et odorant, pratiquer un travail que vous n'aimez pas vraiment, manger vite fait mal fait entre deux parapluies qui gouttent,rentrer irrité, malade, déprimé, tout ça pour payer le loyer qui augmente, les charges qui augmentent, la taxe d'habitation, une amende aussi au passage, et les courses qui augmentent aussi? 

Animal supérieur, vraiment?

Repost 0
Published by Antigone - dans Il vaut mieux en rire...
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 18:44

 ... de se tromper;

de tomber;

de ne pas se relever;

de demander de crainte de ne pas recevoir;

d'avoir par peur de perdre;

d'aimer par peur de se perdre;

des autres;

de se dire et d'être incompris;

de se livrer et d'être captif.

...de l'inconnu.




Repost 0
Published by Antigone - dans All you need is love!
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 17:04

Les êtres humains sont assez contradictoires.

Ils disent vouloir de la romance dans leur histoires d’amour, et s’entêtent pourtant à partager le quotidien, le plus sordide soit-il.

Alors qu’hommes et femmes se savent différents et relativement peu complémentaires en dehors d’un lit, ils s’obstinent à se contraindre aux règles de la vie à deux sous le même toit.

Ou plutôt ils se disputent : la contrainte est trop souvent contradiction…

Les chaussettes dans le hall, les chaussures sous la table, le journal partout, les cheveux dans la douche, le dentifrice ouvert, la vaisselle qui s’empile parce que « laisse, je la ferai demain ! », le foot, la bière, les potes !

Le ménage, le repassage, ranger, aspirer, dépoussiérer, cuisiner, faire les courses, ranger, aspirer, cuisiner, faire les courses… Les coussins roses, la belle-mère, les copines au téléphone, la tisane, le régime, la belle-mère, les fringues partout, le shopping, les chaussures, le syndrome prémenstruel, la belle-mère !

-Non mais c’est le quotidien qui met à l’épreuve tes sentiments sinon c’est trop facile ; quand on s’aime on doit tout partager même et surtout le pire !

Il est tentant de penser que lorsque l’on s’aime, on peut tout partager et surmonter toutes nos différences, mais je crois que nous confondons souvent partager avec l’autre et faire supporter à l’autre…

…sûrement car nous aimons moins l’autre pour lui-même que pour ce qu’il peut nous apporter.

 

J’ai envie de partager avec quelqu’un. Peu importe comment. 

Repost 0
Published by Antigone - dans All you need is love!
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 12:30

 

 


Trouvez l'intrus!

Repost 0
Published by Antigone - dans What a wonderful world!
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 21:35


Il y a...

La sieste rapide. Celle que l'on fait sur une chaise, en demi sommeil, qui ne dure pas plus de quinze minutes et qui nous permet de récupérer entre deux rendez-vous. 
La sieste médicalement recommandée, saine et efficace. 

La sieste impromptue. Qui vous surprend  et vous assomme sans scrupule, à laquelle vous cédez sans même vous en rendre compte. Au bureau, au volant, en cours... 
Toujours se méfier des heures de digestion, des lieux trop chauds et des conférences sur des sujets éminemment animés tel que: 

"Les ouvrages romanesques non publiés au 16ème siècle redécouverts dans les caves d'un imprimeur qui n'avait pas eu le temps de les brûler ou comment s'intéresser à des navets quand on a épuisé tous les supports de recherche sur le sujet ". 

Si vous cumulez ces trois facteurs aggravants... vous êtes sûrement déjà endormi!

La sieste récupératrice.
L'inévitable rappel de votre quota d'heures de sommeil manquantes, invitation salutaire à la détente, à l'abandon et au repos . 
Dont il est presque impossible de sortir, qui vous emprisonne dans les griffes du songe, vous coince sous la couette si chaude, parfois pendant plus d'une heure.
Celle contre laquelle vous lutterez encore bien après vous être réveillé...
 

Et puis il y a la sieste sans sommeil. 
Celle qui froisse les draps et les corps, qui ébouriffe les sens et vous laisse pourtant apaisé, prêt à sombrer dans les délices d'une torpeur amie. Le temps cesse de battre, la terre est suspendue au fil de votre silence. 
Vous tissez de vos caresses un cocon dont vous voudriez ne jamais avoir à sortir.
 
... de très loin ma préférée.
 
Repost 0
Published by Antigone - dans Singing in the rain
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 21:11

P1016579.JPG

P1016590.JPG

 

Chacun son style...

Repost 0
Published by Antigone - dans What a wonderful world!
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 11:30

quand...

 

-on chante sous la douche le matin,

 

-on danse dans la voiture,

 

-on danse en faisant la cuisine,

 

-on danse!


-on sourit tout le temps, à tout, à tous, même et surtout quand on a aucune raison de sourire!

 

-on vit chaque minute comme si c'était la dernière, sans les laisser s'écouler stupidement entre nos doigts, à rêver des vies parallèles ou à attendre que le temps qui passe soit fertile sans qu'on n'ait rien semé...

 


Repost 0
Published by Antigone - dans What a wonderful world!
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 00:28

'To love is to suffer. To avoid suffering, one must not love.

But, then one suffers from not loving.

Therefore, to love is to suffer, not to love is to suffer, to suffer is to suffer.

 To be happy is to love, to be happy, then, is to suffer, but suffering makes one unhappy, therefore, to be unhappy one must love, or love to suffer, or suffer from too much happiness

— I hope you're getting this down.'

 

Woody ALlen

Repost 0
Published by Antigone - dans All you need is love!
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 00:13
Repost 0
Published by Antigone - dans All you need is love!
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 19:03

Temps à jazz!


Repost 0
Published by Antigone - dans Singing in the rain

Présentation

  • : Chroniques des jours ordinaires...et des autres
  • : Chronique quotidienne des aventures minuscules d'un être humain en proie... à lui-même. Billets d'humeur sur les temps qui courent, le monde qui tourne comme il peut, vous, moi, nous quoi!
  • Contact

Recherche

Liens